Tapis Beni Ouarain

Si les tapis d’orient ont eu la part belle dans les années 80 notamment, c’est le tapis berbère qui est à l’honneur en Occident en ce début de XXIe siècle. Fabriqué en pure laine dans les montagnes de l’Atlas, le tapis Beni Ouarain séduit à la fois par son motif géométrique et la douceur de ses fibres. Comment l’utiliser, avec quel style de décoration doit-on l’associer ? Nous vous disons tout sur ce tapis marocain.

Affiner votre recherche

Expédié sous

Prix

255 € - 3990 €

Dimensions

Matière

Technique de fabrication

Origine

Marque

Hauteur de mèches

Trier

  • Prix croissant
  • Prix décroissant
  • Nouveaux produits
Résultats 1 - 15 sur 43.
Résultats 1 - 15 sur 43.

Qu’est-ce qu’un tapis Beni Ouarain ?

Il existe plusieurs sortes de tapis berbères. Voici comment faire la différence entre eux au premier coup d’œil. La confection du tapis Beni Ouarain est soumis à diverses contraintes, vous comprendrez aisément son prix élevé.

Différences entre tapis berbères

  • Beni Ouarain : Celui qui nous intéresse particulièrement est fabriqué dans le moyen Atlas marocain. Il présente un velours d’une longueur de 3 cm et uniquement de couleur, noir, marron et blanc. Seuls des motifs géométriques peuvent être représentés.
  • Azilal : Fabriqué dans le haut Atlas marocain, dans la région Azilal, le tapis coloré est en laine, chaque pièce de la maison possède son tapis dédié.
  • Boucherouite : Nommé aussi tapis boucharouette, il est fabriqué à partir de tissus recyclés dans les familles modestes. C’est celui que l’on appelle le tapis du pauvre dans les tribus berbères marocaines. Il est coloré et peut arborer différents motifs.

Confection

Confectionné uniquement par des femmes, le tapis Beni Ouarain passe par de nombreuses étapes de fabrication, depuis l’élevage du mouton au dernier fil noué.

  • Cardage : Après la récupération de la matière première par la tonte ou le brossage du mouton, le lavage et le séchage au soleil, arrive l’étape du cardage. La laine est étirée entre les mains et posée sur une large brosse aux poils métalliques et rigides. Une seconde brosse identique est utilisée pour nettoyer, aérer, adoucir et séparer les fibres de la laine. Ce travail est long, mais de lui dépendent la qualité du fil et la douceur du tapis. Les brosses sont alternées jusqu’à l’obtention d’une bourre propre et moelleuse que la cardeuse roule sur elle-même en préparation du filage.
  • Filage : Le filage s’effectue au fuseau. La laine cardée est tenue dans une main, tandis que le fuseau tourne dans le vide servant de peson pour tendre le fil nouvellement constitué tout en « vissant » le fil. Un nœud éphémère évite le déroulement du fil déjà inséré sur le fuseau. Une main libère un peu de matière brute, la seconde la façonne délicatement entre les doigts afin d’obtenir un fil torsadé régulier. Lorsque le fuseau est prêt à toucher le sol, la fileuse l’entoure du fil obtenu en le posant de haut en bas puis de bas en haut.
  • Couleurs : Pour le tapis Beni Ouarain traditionnel, aucune teinture n’est utilisée. Il est tissé uniquement avec de la laine naturelle blanche, noire et marron. Le plus souvent, seules deux couleurs sont choisies pour un tapis.
  • Tissage : Deux femmes, une à chaque bout du métier à tisser. Un métier géant pour tisser un tapis de 00g/m². Le travail effectué par tissage de la trame puis nouage, fil à fil, donne un aspect impeccable sur le dos du tapis. On y voit le dessin géométrique très régulier comme dessiné par un architecte. Au final, le tapis de 6 m² garni de poils de 3 cm de longueur, pèse environ 18 kg. Ce tapis nécessite de payer deux femmes à temps complet pendant toute la durée de l’ouvrage sans compter le montant des ustensiles et des matières premières.

Avantages tapis Beni Ouarain

Si un tapis est principalement décoratif, le Beni Ouarain apporte encore plus que cela, du confort.

Comme les tapis Azilal, berbères, orientaux, occidentaux, de laine ou synthétiques, la première utilité du tapis Beni Ouarain est de révéler le style déco de l’hôte.

  • Au sol : Devant le canapé ou sous la table de la salle à manger, c’est la place privilégiée du tapis en occident. Est-ce bien raisonnable avec un tapis Beni Ouarain qui présente des poils de 3 cm, de le placer où tombent les miettes ? Vous l’aurez compris, ce tapis a une autre fonction décorative. Il est en position d’accueil, chaque personne entrant dans la pièce le foule du pied déchaussé et en constate la douceur et le moelleux.
  • Au mur : Traditionnellement, dans les pays du Maghreb, des tapis sont accrochés aux murs. Ils sont à la fois décoratifs, représentatifs d’une tribu berbère, isolants thermiques et absorbeurs de sons. En effet, les nuits étant fraîches, les tapis aux murs évitent de laisser passer la fraîcheur qu’ils dégagent. Les pièces vides, les murs lissent sont des facteurs de résonnances, les tapis en laine surtout à longs poils absorbent ces échos et permettent une meilleure sonorisation.
  • Tapis moderne : Étrangement, ce tapis présentant des siècles d’Histoire, parait toujours moderne. Noir, marron ou blanc uni, il est passe-partout, avec des figures géométriques, il revient de façon cyclique à la pointe de la mode. Esprit bohème par ses teintes et formes, il est adulé par les adeptes du modernisme et de la décoration épurée. Il convient aussi parfaitement à une décoration scandinave ou exotique. C’est le tapis classique, multigénérationnel.

Absorbe les sons

Au sol comme au mur, le tapis béni Ouarain permet d’absorber les sons des grandes pièces, en superficie comme en volume quand elles sont dotées d’un plafond cathédral. Les pièces peu meublées résonnent aussi énormément, le style épuré est très beau et tendance, mais il possède cet inconvénient que le tapis en laine peut palier facilement. La laine est un matériau hautement insonorisant.

Épure l’air ambiant

La laine possède une vertu dépolluante de l’air ambiant. Elle filtre la pollution dans l’air, mais elle absorbe aussi l’excès d’hygrométrie, assainissant ainsi la pièce.

Comment utiliser les tapis Beni Ouarain ?

Le tapis Beni Ouarain a sa place dans chaque pièce de la maison. Vous pouvez multiplier leur nombre sans crainte de surcharge, bien au contraire, ils apportent alors une sensation de cocooning, de confort extrême.

Esthétiquement, ils se marient facilement, les couleurs naturelles : le noir, le marron et le beige qui se déclinent en plusieurs tons ne peuvent jurer entre elles. Les motifs géométriques s’accordent entre eux ainsi qu’avec des tapis Beni Ouarain de couleur unie.

Accroché au mur dans le salon, il apporte un confort sonique et visuel. Dans la chambre en tête de lit, il sert de dossier pour la lecture ou regarder la télévision. Au sol, il est agréable sous les pieds, il permet de s’asseoir pour lire un livre confortablement ou s’allonger pour un moment de relaxation. Au mur, préférez les tapis les plus petits, ils pèsent moins lourds et sont plus faciles à accrocher.

Comme tapis enfant, il épure l’air et permet aux plus jeunes de se calmer au contact des poils naturels du mouton. Même si l’on préconise généralement la peau d’agneau pour réguler la température des jeunes enfants, ce tapis agit de la même manière.

Lettre d'informations

Je m'inscris

Suivez-nous :