Enfants, animaux de compagnie, repas… Votre tapis est mis à rude épreuve au quotidien. Au bout de quelque temps, les couleurs se ternissent, les saletés s’incrustent et les odeurs restent. Si l’entretien de son tapis passe d’abord par une aspiration régulière (surtout pour les poils longs qui retiennent d’autant plus la poussière et les acariens), un nettoyage des taches en profondeur reste indispensable pour garder son tapis comme au premier jour. Cependant, sans nettoyeur vapeur ni produit spécifique, l’opération peut sembler laborieuse. Pas de panique ! AlloTapis vous délivre ses astuces les plus efficaces, réalisables avec des produits de la maison.

À noter : avant de vous lancer, procédez à un test sur une partie (si possible cachée) du tapis. En cas de doute, vous pouvez également vérifier la matière de votre tapis sur son étiquette pour un nettoyage en toute sécurité.

tapis multicolore

1.  Appliquer du liquide vaisselle sur son tapis

Pour cette première astuce, rien de plus simple ! Que vous souhaitiez faire disparaître une tache ou assainir l’ensemble de votre tapis, le liquide vaisselle fait des merveilles.

Pour redonner un coup de frais à votre tapis, faites tout d’abord mousser du liquide vaisselle dans une bassine d’eau tiède. Munissez-vous d’une éponge ou d’une brosse et frottez doucement. Rincez à l’eau claire et avec un linge en microfibre. Prenez garde à ne pas rincer votre tapis à grande eau, car celui-ci aurait du mal à sécher. Essuyez avec une serviette puis laissez reposer à l’air libre. Pour accélérer le temps de séchage, utilisez un sèche-cheveux.

Cette technique fonctionne également avec du savon noir, produit naturel multifonction dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

2. Nettoyer son tapis avec de l’eau gazeuse

Imaginez. C’est votre crémaillère. Tous vos amis sont réunis chez vous pour fêter votre installation dans ce nouvel appartement fraîchement rénové. Autour d’un verre, chacun s’extasie sur la jolie décoration que vous avez choisie. Soudain, c’est le drame : le geste maladroit d’un convive projette quelques gouttes de vin sur votre tapis beige tout neuf…

Il faut réagir et vite. Pour venir à bout des éclaboussures de vin (ou de jus, thé, café…), l’eau pétillante reste votre meilleure alliée.

Comment s’y prendre ? Un seul mot d’ordre pour retrouver un tapis immaculé : la rapidité ! Dans un premier temps, épongez le liquide renversé à l’aide de feuilles d’essuie-tout : surtout, évitez de presser la tache contre le tapis. Arrosez-la avec un peu d’eau pétillante. Absorbez ensuite l’eau gazeuse avec un linge propre. L’opération peut être répétée autant de fois que nécessaire.

Pour optimiser l’action détachante de l’eau gazeuse, n’hésitez pas à combiner son utilisation avec du bicarbonate de soude. En plus d’assainir vos surfaces, cette poudre 100 % naturelle ravive instantanément les couleurs. Versez de l’eau pétillante sur la zone et brossez avec de légers mouvements circulaires. Attendez une demi-heure. Parsemez ensuite le tapis de bicarbonate de soude. Laissez poser plusieurs heures puis passez un coup d’aspirateur pour retirer la poudre.

tapis à courtes mèches

3. Adopter la technique du fer à repasser

Vous pensez votre tapis de salon irrécupérable ? Essayez cette méthode quelque peu insolite en cas de tache coriace. Elle nécessite un fer à repasser, du vinaigre blanc et un chiffon.

Voici le mode d’emploi :

  • Réglez votre fer sur le niveau de vapeur le plus élevé et laissez-le chauffer quelques minutes ;
  • Pendant ce temps, préparez un mélange composé à 2 tiers d’eau et à 1 tiers de vinaigre blanc ménager ;
  • Vaporisez ce mélange sur la tache. Notre conseil : pulvérisez d’abord les contours de celle-ci pour éviter qu’elle s’étende ;
  • Recouvrez la zone d’un linge humide de couleur claire ;
  • Passez sur le linge avec votre fer d’avant en arrière pendant environ 10 secondes.

La tache devrait se transférer sur le tissu. Si nécessaire, répétez ce même geste sur une autre zone de la serviette.

Soyez cependant vigilant quant à la composition de votre tapis : certaines matières ne supportent pas la haute température et risquent de s’abîmer.

4. Saupoudrer son tapis de terre de Sommières

La terre de Sommières est une sorte d’argile aux mêmes propriétés purifiantes que le bicarbonate. Naturellement dégraissante, elle vous sauve la mise en cas de marques tenaces sur votre tapis ! Parfaite pour neutraliser les mauvaises odeurs, cette fine poudre beige s’emploie dans le cadre d’un nettoyage à sec.

À quels tapis convient-elle ? La terre de Sommières nettoie sans décolorer, ce qui en fait un excellent nettoyant écologique pour les matières les plus fragiles, comme les tapis en laine.

Particulièrement radicale sur les taches de gras, elle se conserve dans le temps. Le bonus ? Vous pouvez l’utiliser pour laver différentes sortes de surfaces (coussins, cuir, canapés, marbre, vêtements…), mais également pour fabriquer vos produits ménagers maison. D’origine naturelle, non toxique et économique, la terre de Sommières a décidément tout bon ! Retrouvez-la facilement en magasins bio, de bricolage ou même en ligne.

Suivez ces différentes étapes :

  • Saupoudrez la poudre intégralement sur votre tapis ;
  • Laissez agir plusieurs heures (toute une nuit si vous le pouvez pour une efficacité maximum) ;
  • Frottez avec une brosse pour décrasser en profondeur ;
  • Passez l’aspirateur pour retirer toute la poudre. Si vous possédez un tapis shaggy (à poils longs), préférez l’aspirer avec le petit embout, sous peine de casser ses fibres.

N’hésitez pas à renouveler l’opération en cas de taches récalcitrantes.

Attention : veillez à appliquer la terre de Sommières sur une surface totalement sèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *